GAMEBOY

GAMEBOY

1 Avenue du Château d'Eau Toulouse

vendredi 05 avril 2019 de 19:00 à 19:00

Gameboy prend la forme d’un workshop d’une semaine mené par Sylvain Huc, avec des hommes de tous âges et de tous horizons. Ensemble, ils interrogent images, représentations, et plasticité de leur corps. En point d’orgue, le travail fait l’objet d’une restitution publique.

Il y aurait aujourd’hui une crise du masculin et des hommes. C’est du moins le diagnostic alarmiste propagé par les médias, réseaux sociaux, forums ou essais polémiques. Cependant, la récurrence historique du thème de la crise de la masculinité peut laisser perplexe. La rhétorique de crise semble alors beaucoup plus souligner le rôle de ce motif comme instrument de résistance vis-à-vis de l’évolution des rapports de genre. Et si la crise semble être le mode premier de la masculinité et donc l’outil de son affermissement et non la marque de son affaiblissement, que peut-on dire aujourd’hui du masculin ? Il serait tout autant trompeur de réduire au masculinisme toute posture réflexive vis-à-vis de la masculinité. Incontestablement, les hommes jouissent toujours de privilèges face aux femmes. Et c’est bien leur propre domination  qu’ils subissent plus qu’un féminisme suspecté de les empêcher de s’accomplir en tant qu’hommes. Mais plutôt que de voir les hommes cantonnés à une place de spectateurs rétifs vis-à-vis des changements sociétaux, ne peut-on pas les voir comme les agents actifs de leur nécessaire émancipation ? Gameboy use des stéréotypes pour mieux dépasser la satire et interroger ce que signifie être un homme aujourd’hui. Car il n’y a aucun fatalisme à en être un.

 

Dans le cadre du festival In Extremis 2019.