Ocenter, vous connecte à vos commerces et événements de proximité !
27mars
"C'est un monde ensorcelé par une ivresse de libertés, possédé par un déchaînement de l'inconscient, excité par une insolence moqueuse, et pétri d'absurde. Tout semble permis à ces pantins de l'extravagance, qui remontent patiemment les rouages d'une horlogerie de la démesure fantasque." Gérard Mayen, Mouvement
03avr.
Girafe est au centre de la pièce. Ce personnage est en bascule permanente entre des choses trop grandes et trop petites pour elle. Elle est parfois trop grande pour son âge, c’est-à-dire en position inquiétante ou enthousiasmante, étonnante pour les autres ; et de temps en temps, elle est dans un monde trop grand pour elle. Elle essaie donc de trouver sa place, c’est-à-dire sa juste taille. Girafe, à des petits niveaux, développe cela : une puissance de vie.
05avr.
Girafe est au centre de la pièce. Ce personnage est en bascule permanente entre des choses trop grandes et trop petites pour elle. Elle est parfois trop grande pour son âge, c’est-à-dire en position inquiétante ou enthousiasmante, étonnante pour les autres ; et de temps en temps, elle est dans un monde trop grand pour elle. Elle essaie donc de trouver sa place, c’est-à-dire sa juste taille. Girafe, à des petits niveaux, développe cela : une puissance de vie.
06avr.
Girafe est au centre de la pièce. Ce personnage est en bascule permanente entre des choses trop grandes et trop petites pour elle. Elle est parfois trop grande pour son âge, c’est-à-dire en position inquiétante ou enthousiasmante, étonnante pour les autres ; et de temps en temps, elle est dans un monde trop grand pour elle. Elle essaie donc de trouver sa place, c’est-à-dire sa juste taille. Girafe, à des petits niveaux, développe cela : une puissance de vie.
09avr.
Tristesses
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 20:30
Acheter ticket
En passe de devenir Premier ministre, Martha Heiger, dirigeante du Parti du Réveil Populaire, retourne sur son île natale, Tristesse, pour enterrer sa mère. Elle retrouve son village exsangue après la faillite des abattoirs et profite de la situation pour jeter les bases d’un projet de propagande. Dans l’ombre, deux adolescentes décident de prendre les armes… Une fable comme un polar nordique, animiste et surnaturel, entre fiction et réalité, théâtre et cinéma, vivants et morts.
10avr.
Tristesses
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 19:30
Acheter ticket
En passe de devenir Premier ministre, Martha Heiger, dirigeante du Parti du Réveil Populaire, retourne sur son île natale, Tristesse, pour enterrer sa mère. Elle retrouve son village exsangue après la faillite des abattoirs et profite de la situation pour jeter les bases d’un projet de propagande. Dans l’ombre, deux adolescentes décident de prendre les armes… Une fable comme un polar nordique, animiste et surnaturel, entre fiction et réalité, théâtre et cinéma, vivants et morts.
11avr.
Tristesses
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 19:30
Acheter ticket
En passe de devenir Premier ministre, Martha Heiger, dirigeante du Parti du Réveil Populaire, retourne sur son île natale, Tristesse, pour enterrer sa mère. Elle retrouve son village exsangue après la faillite des abattoirs et profite de la situation pour jeter les bases d’un projet de propagande. Dans l’ombre, deux adolescentes décident de prendre les armes… Une fable comme un polar nordique, animiste et surnaturel, entre fiction et réalité, théâtre et cinéma, vivants et morts.
12avr.
Tristesses
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 20:30
Acheter ticket
En passe de devenir Premier ministre, Martha Heiger, dirigeante du Parti du Réveil Populaire, retourne sur son île natale, Tristesse, pour enterrer sa mère. Elle retrouve son village exsangue après la faillite des abattoirs et profite de la situation pour jeter les bases d’un projet de propagande. Dans l’ombre, deux adolescentes décident de prendre les armes… Une fable comme un polar nordique, animiste et surnaturel, entre fiction et réalité, théâtre et cinéma, vivants et morts.
16avr.
Iphigénie
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 20:30
Acheter ticket
Je travaille sur les écritures contemporaines avec une attention particulière, une obsession, pour le rythme, la ponctuation, les temps, les silences. Après avoir exploré un peu le répertoire contemporain, je me questionne sur l’alexandrin et la possibilité de le faire entendre aujourd’hui avec sa propre rythmique, c’est pourquoi j’ai choisi Racine. Avec les acteurs qui m’accompagnent depuis quelques années, nous nous sommes pris à rêver de réinventer ensemble ce langage qui nous effraie et nous fascine tous.
17avr.
Iphigénie
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 19:30
Acheter ticket
Je travaille sur les écritures contemporaines avec une attention particulière, une obsession, pour le rythme, la ponctuation, les temps, les silences. Après avoir exploré un peu le répertoire contemporain, je me questionne sur l’alexandrin et la possibilité de le faire entendre aujourd’hui avec sa propre rythmique, c’est pourquoi j’ai choisi Racine. Avec les acteurs qui m’accompagnent depuis quelques années, nous nous sommes pris à rêver de réinventer ensemble ce langage qui nous effraie et nous fascine tous.
18avr.
Iphigénie
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 19:30
Acheter ticket
Je travaille sur les écritures contemporaines avec une attention particulière, une obsession, pour le rythme, la ponctuation, les temps, les silences. Après avoir exploré un peu le répertoire contemporain, je me questionne sur l’alexandrin et la possibilité de le faire entendre aujourd’hui avec sa propre rythmique, c’est pourquoi j’ai choisi Racine. Avec les acteurs qui m’accompagnent depuis quelques années, nous nous sommes pris à rêver de réinventer ensemble ce langage qui nous effraie et nous fascine tous.
19avr.
Iphigénie
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 20:30
Acheter ticket
Je travaille sur les écritures contemporaines avec une attention particulière, une obsession, pour le rythme, la ponctuation, les temps, les silences. Après avoir exploré un peu le répertoire contemporain, je me questionne sur l’alexandrin et la possibilité de le faire entendre aujourd’hui avec sa propre rythmique, c’est pourquoi j’ai choisi Racine. Avec les acteurs qui m’accompagnent depuis quelques années, nous nous sommes pris à rêver de réinventer ensemble ce langage qui nous effraie et nous fascine tous.
09mai
Nous/Eux
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 18:00
Acheter ticket
Le point de départ de ce spectacle est la prise d’otages qui eut lieu dans une école à Beslan (Russie) en septembre 2004. Plus de 1200 personnes, surtout des enfants et leurs mères, furent impliquées dans ce drame qui dura trois jours et se termina dans un chaos total.
11mai
Nous/Eux
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 20:00
Acheter ticket
Le point de départ de ce spectacle est la prise d’otages qui eut lieu dans une école à Beslan (Russie) en septembre 2004. Plus de 1200 personnes, surtout des enfants et leurs mères, furent impliquées dans ce drame qui dura trois jours et se termina dans un chaos total.
14mai
Les Démons
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 20:30
Acheter ticket
Dostoïevski avait d’abord conçu Les Démons comme une oeuvre de dénonciation et de combat, mais son génie visionnaire l’emporta. Ce qui aurait pu n’être qu’une satire politique devint ainsi un chef-d’oeuvre d’écriture plurielle, à la fois feuilleton au long cours et plongée hallucinée dans les ténèbres intérieures. Pour donner corps à cette tension, Sylvain Creuzevault et ses amis resteront fidèles à leur processus de création : s’imprégner de connaissances, s’approprier la masse textuelle, puis « improviser, encore et toujours, jusqu’au moment où le spectacle apparaît. »
15mai
Les Démons
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 19:30
Acheter ticket
Dostoïevski avait d’abord conçu Les Démons comme une oeuvre de dénonciation et de combat, mais son génie visionnaire l’emporta. Ce qui aurait pu n’être qu’une satire politique devint ainsi un chef-d’oeuvre d’écriture plurielle, à la fois feuilleton au long cours et plongée hallucinée dans les ténèbres intérieures. Pour donner corps à cette tension, Sylvain Creuzevault et ses amis resteront fidèles à leur processus de création : s’imprégner de connaissances, s’approprier la masse textuelle, puis « improviser, encore et toujours, jusqu’au moment où le spectacle apparaît. »
16mai
Les Démons
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 19:30
Acheter ticket
Dostoïevski avait d’abord conçu Les Démons comme une oeuvre de dénonciation et de combat, mais son génie visionnaire l’emporta. Ce qui aurait pu n’être qu’une satire politique devint ainsi un chef-d’oeuvre d’écriture plurielle, à la fois feuilleton au long cours et plongée hallucinée dans les ténèbres intérieures. Pour donner corps à cette tension, Sylvain Creuzevault et ses amis resteront fidèles à leur processus de création : s’imprégner de connaissances, s’approprier la masse textuelle, puis « improviser, encore et toujours, jusqu’au moment où le spectacle apparaît. »
17mai
Les Démons
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 20:30
Acheter ticket
Dostoïevski avait d’abord conçu Les Démons comme une oeuvre de dénonciation et de combat, mais son génie visionnaire l’emporta. Ce qui aurait pu n’être qu’une satire politique devint ainsi un chef-d’oeuvre d’écriture plurielle, à la fois feuilleton au long cours et plongée hallucinée dans les ténèbres intérieures. Pour donner corps à cette tension, Sylvain Creuzevault et ses amis resteront fidèles à leur processus de création : s’imprégner de connaissances, s’approprier la masse textuelle, puis « improviser, encore et toujours, jusqu’au moment où le spectacle apparaît. »
04juin
Des cadavres qui respirent
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
Acheter ticket
Dans un texte puzzle, Laura Wade permet au temps de s’écouler progressivement, à contre-courant, sans se soucier d’y noyer son lecteur ou même de l’enterrer. Mais il est certain que ce dernier appréciera d’autant plus l’air qui traverse son être après l’écoute du souffle des morts. Une histoire dans laquelle on découvre les malheurs de Jim, patron d’une entreprise de garde-meubles, qui a des soucis avec une odeur persistante provenant de l’un des containers, et Elaine, sa femme, qui s’ennuie. Kate et son amoureux Ben ; et Cameron, que Kate déteste et bat. La jeune femme est débordée par son job et ne supporte plus la chienne de son jeune amant. Emma, une jeune femme de chambre, qui rêve de belles voitures et de balades romantiques en belles voitures. Ils sont simples, colériques, désemparés ; et pour tous, une découverte macabre va détourner le cours de leur vie. C’est Emma qui la première va découvrir un client de l’hôtel qui semble être…
12juin
Kind
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 19:30
Acheter ticket
Après Vader (2015) et Moeder (2017) accueillis précédemment au Théâtre de la Cité, Kind est le troisième volet d’une recherche sur les émotions cachées dans les constellations familiales. Les chorégraphes expriment une fascination pour le potentiel expressif et physique des enfants et des adolescents. Ils étudient comment le point de vue d’un enfant change en grandissant et se développe vers l’adolescence et l’âge adulte, avec tous les choix, pressions, peurs, doutes et changements physiques associés ; comment cela se traduit en gestes et en langage corporel.
13juin
Kind
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 19:30
Acheter ticket
Après Vader (2015) et Moeder (2017) accueillis précédemment au Théâtre de la Cité, Kind est le troisième volet d’une recherche sur les émotions cachées dans les constellations familiales. Les chorégraphes expriment une fascination pour le potentiel expressif et physique des enfants et des adolescents. Ils étudient comment le point de vue d’un enfant change en grandissant et se développe vers l’adolescence et l’âge adulte, avec tous les choix, pressions, peurs, doutes et changements physiques associés ; comment cela se traduit en gestes et en langage corporel.
14juin
Kind
1 Rue Pierre Baudis Toulouse
A 20:30
Acheter ticket
Après Vader (2015) et Moeder (2017) accueillis précédemment au Théâtre de la Cité, Kind est le troisième volet d’une recherche sur les émotions cachées dans les constellations familiales. Les chorégraphes expriment une fascination pour le potentiel expressif et physique des enfants et des adolescents. Ils étudient comment le point de vue d’un enfant change en grandissant et se développe vers l’adolescence et l’âge adulte, avec tous les choix, pressions, peurs, doutes et changements physiques associés ; comment cela se traduit en gestes et en langage corporel.