Retour à la liste

Eglise de la Moraine

Garin Haute-Garonne Occitanie


Chapelle Saint-Pierre ou Saint-Pé-de-la-Moraine

Cette jolie chapelle est située sur une moraine – dépôt glaciaire latéral – du glacier du Larboust.
Bien que remaniée à la fin du Moyen-Age, Saint-Pé-de-la-Moraine, construite dans un appareil de calcaire, de granit, de schiste et de récupération de matériaux antiques, est représentative du style du premier art roman dans ce Comminges montagnard du Moyen-Age s’appuyant sur la richesse de son héritage gallo-romain. Quelques couvercles d’auges cinéraires, ces urnes funéraires, intégrés à la chapelle, se distinguent par des représentations un peu moins conventionnelles. Sur le contrefort du chevet, notamment sur la dalle située à sa base, le sculpteur a ajouté aux simples bustes habituels, incarnant les défunts, des attributs (poterie et série d’outils). C’est certainement leur activité professionnelle qu’on a voulu évoquer.
Mais l’édifice a été implanté au milieu d’une zone dont les traces d’occupation remontent bien au-delà même de cette période. Des fouilles ont révélé que la chapelle se trouve au coeur d’un réseau de sites funéraires du Néolithique.
A l’intérieur, le pavage de galets, probablement contemporain de l’érection de la chapelle, dessine en un endroit un poisson, symbole christique remontant aux origines du christianisme.

A voir aussi : le retable, haut en couleurs, avec ses peintures en trompe-l’oeil. Les motifs correspondent au vocabulaire ornemental des retables du XVIIe siècle. Classé Monument Historique, il est daté de 1682 mais ses statues sont probablement antérieures (Pierre, le saint patron de la chapelle, saints Blaise et Jacques).